Je ne sais pas si tu te souviens, mais l’an passé, à la même époque, j’avais commandé une paire de valoches au Père Noël. Ben tu sais quoi ? J’ai eu beau écrire au Pôle Nord, il ne me les a pas livrées cet enfoiré. Apparemment, le type s’en tape des enfants de 26 piges. Du coup, pour mon anniv’ au mois de juin, j’ai plutôt misé sur Aurélien, le boss d’SW-Motech France. Alors c’est sûr, il n’a pas de grande barbe blanche soyeuse ni de gros bide tout moelleux, mais au moins, il a des valises, lui. Na.

Et me voilà ni une ni deux parti pour mes deux mois de vacances sudistes (enfoiré de prof, je sais) avec mes toutes nouvelles valises alu Trax-Evo. La classe. Je dirais même l’adventure. Mon V-Strom portant l’échappement à droite – comme moi d’ailleurs, mais ce n’est pas le sujet ici – j’avais la maxi valoche de 45 litres à gauche et la petite de 37 litres de l’autre côté. Histoire de conserver une harmonie visuelle. Pour le montage, trois tours de vis et c’était plié. Le seul truc embêtant, c’est qu’il faut dériveter ta plaque d’immat’ (avoir une perceuse donc) pour faire passer un bout du support. Un détail, avant que j’oublie : en plus d’avoir les valises amovibles, tu as aussi les porte-valises qui se démontent en quelques secondes avec un système quart-de-tour. Bref, tu peux « déshabiller » intégralement ta bécane à la demande. Perso, je n’en vois pas trop l’intérêt, je trouve ça sexy tout plein de barres de métal sur un trail. Mais pour ceux qui partent faire une virée off road, ça peut être l’occasion d’éviter de flinguer leur support sur une bête glissade.

SW-Motech Trax-Evo : Ta vie sur ta moto

Commentaires