Non, pas vraiment avec les yeux fermés, enfin pas cette fois. On va déjà apprendre à le faire normalement…

Cette fois c’est parti, tu as lu tout le dernier article sur les pneus, et tu en as commandé des « vrais ». Avec eux vient la promesse d’une transformation rapide et facile en Hubert Auriol du chemin. Pour cette dernière partie, je ne pourrai pas t’aider (étant plus proche d’un Candeloro question style), mais quitte à vouloir devenir un pur et dur autant apprendre à se débrouiller tout seul.

tutochangementpneu_1

Si l’idée de changer ses pneus soi-même peut provoquer une petite appréhension, c’est aussi une technique comme une autre qu’il est toujours bon de connaître. Pour le reste à vous de voir si vous souhaitez l’appliquer tous les jours, ou seulement en cas de pépin et faire appel à un pro le reste du temps.

Le gentil cobaye, ou généreux donateur suivant le résultat de l’expérience (on verra bien :p), sera Michel de chez Ixtem Moto. Sa 990 adventure revenant tout juste d’un Moto Tour épique (avec son émérite pilote, bravo !), la voilà qui change de ballerines pour aller se frotter aux pistes de Haute Loire, avec des petits bouts d’Auvergne dedans.

tutochangementpneu_2

Pour éviter qu’on fasse n’importe quoi, le tout sera supervisé par Hilario, habitué de l’opération et toujours source de bons conseils…

L’outillage

tutochangementpneu_3

En plus de vos clés habituelles pour le démontage de la roue, vous aurez besoin des choses suivantes :

  • démonte obus de valve (en jaune, à droite)
  • lubrifiant de montage pour pneu (du produit vaisselle, ça marche aussi)
  • protèges jante (pour éviter de les marquer, c’est optionnel mais plus propre)
  • démontes pneus (pas trop courts, c’est tentant je sais, mais moins efficace. Les 280 mm du tuto sont plus confortables et nous ont semblé un minimum pour s’attaquer aux Trailattack, bien rigides ! Avec un jeu de 3, vous êtes parés)
  • WD40 (toujours utile)
  • une paire de gants
  • un compresseur (ou un pompe)

Première étape, le démontage de la roue

A noter sur cette étape : on peut démonter les étriers de frein si on se sens plus à l’aise comme ça. Ici nous avons fait le choix de les laisser montés, à deux il est plus facile de procéder en douceur… Dans tous les cas veiller à ne pas actionner le levier de frein si la roue est démontée, sans disque vos plaquettes se retrouveraient collées et c’est une galère à remettre en position.

Démontage du pneu

Il est important de travailler sur une surface propre est de ne pas oublier que les disques de frein sont des éléments « fragiles » et importants. Veillez à en prendre soin tout au long de l’opération 😉

Préparation du remontage

L’idée à ce moment, c’est de faciliter le remontage. C’est aussi l’occasion de vérifier votre chambre à air, de nettoyer l’intérieur du pneu de débris éventuels… Tant qu’on y est, on repère le sens de rotation du pneu, c’est mieux :p

Mise en place du pneu sur la jante

Important : Le petit gonflage de la préparation permet d’éviter de pincer la chambre lors du remontage et donc, de devoir tout refaire à cause d’une crevaison… Autre « astuce », travailler sur le pneu qu’on vient d’enlever permet de sécuriser les disques.

Remontage de la roue

Important : pour finir, toujours vérifier le freinage quand on intervient autour. Donner quelques coups de levier de frein pour remettre les plaquettes en contact avec le disque AVANT de reprendre la route, ça vous évitera la mauvaise surprise de freiner dans le vide…

J’espère que les indications fournies dans ce tuto vous aideront lors de votre premier changement de pneu !
La suite arrive bientôt, cette fois en vidéo, avec le changement du pneu arrière 😉

Commentaires