Je cherchais depuis un moment des sacoches à fixer sur les crashbars de ma Tiger 800 (Crashbars Givi), un peu à la manière de Touratech sur les 1200GS adventure. Pas si simple à trouver, donc quand je suis tombé sur ça dans le catalogue SW Motech je me suis dis que j’allais tenter le coup !

Le principe est celui de n’importe quel sac « étanche » type polochon. On roule l’ouverture sur elle-même plusieurs fois pour finir par la clipper sur les côtés du sac. Ca a le mérite d’être simple et ça évite les zips qui cassent etc…

Le sac est entouré par 2 sangles qui se clipsent sur le devant. On peut comprimer le contenu, et l’accrocher autour d’un support.

Pas de problème d’étanchéité, les raccords sont soudés et ça inspire confiance. A voir dans le temps si ça tient, surtout vu le mauvais traitement qui leur est infligé à l’endroit où elles sont accrochées. En effet si la moto se couche, les sacoches jouent le rôle de tampon et se retrouvent dans mon cas écrasées par 220 kg de douceur anglaise…

Autant dire qu’on ne met pas son appareil photo dans ces bagages !

Niveau fixation il y a de quoi faire. Perso je les enfile sur les crashbar et les fixe avec la sangle de fermeture. On doit pouvoir faire mieux, mais déjà comme ça ça ne bouge pas et ça va vite à installer. SW fournit d’ailleurs des petites sangles bien pratiques pour accrocher le Drybag n’importe où (selle, réservoir, etc). Les boucles sont en plastique, mais vu le poids de ce qu’on va mettre là dedans ça suffit.

J'ai un Flat Triple !

Testé sur autoroute, routes de campagne, chemin et bourbier-apocalyptique-de-sous-bois-après-1-semaine-de-pluie (un peu ambitieux avec les TKC 70 d’ailleurs, mais c’est un autre sujet), je les ai très vite oublié. Sur autoroute ça ajoute même un peu de protection aux genoux pas désagréable.

En conclusion je suis plutôt content des Drybag 80 : assez « étanche » pour garder le contenu au sec, plutôt sobre, simple et avec un grand nombre d’options de fixations. Ca fait le job. Les 8 litres de contenance permettent une paire de grosses baskets, fois deux on a donc 16 litres en plus. Pas mal.

Au chapitre des regrets, un gros, le prix : 60€ la bestiole, euh… Faudra quand même faire gaffe de pas les arracher bêtement… Ok c’est moins cher qu’un carénage, mais quand même…

Commentaires