Ce dimanche, nous étions dans le train avec ma copine en direction de Tours.
Oui ça part mal comme anecdote motarde.

Elle, morte de trouille, révisait ses fiches pour le concours qu’elle passait le lendemain. Moi, relax, chargé seulement du soutien moral, je dépliais amoureusement une carte IGN. Ce sont mes 40% prof de géo ça. Le gars assis en face de nous, en short et godillots, le menton appuyé sur son bâton de marche en a été de suite tout émoustillé : « Vous préparez une randonnée ? Je descends faire les châteaux de la Loire à pied ! » J’aurai pu la jouer finement et inventer un sympathique périple pédestre pour être tranquille, mais ça été plus fort que moi, j’y ai expliqué que je préparais une randonnée… à moto tout-terrain. Le sourire s’efface. Les préjugés arrivent.

Ça tombe bien, j’ai deux heures à tuer et j’aime débattre...

Commentaires